La politique énergétique du Venezuela dans les Caraïbes

Malgré les énormes réserves de pétrole du Venezuela, le pays a quand même fait faillite.

Le Venezuela est actuellement assez souvent dans les médias à cause de la catastrophe humanitaire et économique qu’il traverse actuellement. Peu de gens sont au courant des énormes réserves d’énergie sous les pieds vénézuéliens, car le Venezuela possède l’une des plus grandes réserves de pétrole au monde. Avec la hausse du prix du pétrole brut sur le marché mondial, il a également été possible de produire du pétrole brut lourd, qui était auparavant difficile à obtenir. Cela a été rendu possible grâce notamment au soutien des compagnies pétrolières américaines et françaises, dont ExxonMobil, ConocoPhillips et Total. Toutefois, la nationalisation de la propriété du secteur privé limite encore la volonté d’investir. On pourrait produire beaucoup plus de pétrole.


Le Venezuela dispose d’énormes réserves énergétiques qui lui permettent de mener une politique économique et énergétique relativement indépendante, mais sa proximité géographique avec les États-Unis dans la région des Caraïbes entraîne des dépendances et un fort potentiel de conflit.

On pourrait aussi dire que les problèmes du Venezuela sont faits maison. En raison des énormes réserves de pétrole et du prix élevé du pétrole, le gouvernement vénézuélien a été en mesure de couvrir ses difficultés financières pendant longtemps. Un système socialiste, un Etat-providence situé à la lisière sud des Caraïbes, à proximité immédiate des Etats-Unis. Les États-Unis considèrent les Caraïbes comme leur port d’attache, leur porte d’entrée sur le continent américain.

Les États-Unis ont donc un grand intérêt que personne d’autre n’a dans leur arrière-cour, les Caraïbes. Les Etats-Unis doivent donc exercer une certaine influence sur les pays du sud des Caraïbes afin de créer un équilibre géopolitique. Le Venezuela tente d’y faire face avec ses réserves d’énergie. Il n’est pas encore clair si le Venezuela réussira avec cette stratégie.

Leave a Reply