La politique énergétique du Nigeria en Afrique de l’Ouest

Pourquoi l’industrie énergétique nigériane joue un rôle si crucial pour l’Afrique dans son ensemble

Le Nigeria est la plus grande économie d’Afrique et le leader en Afrique de l’Ouest. L’influence du Nigeria s’étend bien au-delà de ses frontières et le pays se caractérise par la richesse de ses ressources, de ses langues et de ses tribus. Mais ce n’est pas tout : en raison de son étendue géographique, les habitants de cet immense pays sont à l’aise dans différentes zones climatiques, ce qui signifie que le gouvernement central doit répondre aux particularités et aux intérêts des différentes régions de manière très différente.


L’industrie énergétique nigériane est à la croisée des chemins et se trouve dans un incroyable processus de rattrapage pour construire sa propre infrastructure énergétique qui est essentiellement indépendante des pays étrangers.

Le Nigeria est surtout connu pour sa richesse pétrolière, mais bien que le pays dispose de gigantesques réserves de pétrole dans le sud du pays, il n’est que très peu en mesure de traiter ces gisements de pétrole même dans les raffineries de pétrole. Le traitement a souvent lieu dans d’autres pays, le pétrole raffiné doit ensuite être importé au Nigeria, mais cela devrait changer dans un avenir proche, car le gouvernement prévoit de construire sa propre raffinerie de pétrole dans le sud du pays.

Cela prendra toutefois encore quelques années, selon que le gouvernement nigérian parviendra ou non à trouver des investisseurs privés pour la construction et l’exploitation de raffineries de pétrole, qui sont également disposés à immobiliser les capitaux qu’ils investissent dans des installations de production pétrolière dans le pays sur le long terme. certains niveaux, le capital investi destiné à la construction de l’infrastructure technique est également utilisé à mauvais escient, ce qui fait que les projets prennent beaucoup plus de temps et nécessitent plus de capitaux que prévu, avec pour résultat final que les projets ne sont plus rentables et qu’aucun autre investisseur n’ose réinvestir dans l’expansion de l’infrastructure technique, en l’occurrence l’infrastructure de production pétrolière et le traitement du pétrole en diesel. Toutefois, certains des investisseurs nigérians les plus riches ont exprimé leur intérêt à investir dans l’expansion des installations de production pétrolière et, en particulier, dans le développement des raffineries de pétrole.

Pour les plates-formes de production pétrolière, par exemple, il est prévu de les construire comme plates-formes flottantes près de la côte nigériane près de Lagos. Le succès de tels projets et de projets similaires déterminera si les futurs investisseurs préféreront investir dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest comme le Ghana, qui sont également anglophones. Dans l’ensemble, il convient de noter que le Nigéria bénéficie de la croissance économique et de l’esprit d’entreprise florissant que l’on trouve dans toute l’Afrique, y compris en Afrique orientale. De nouveaux réseaux économiques sont en train d’émerger pour aider le Nigeria à atteindre une plus grande croissance économique. L’industrie de l’énergie constitue l’épine dorsale de toutes les autres activités économiques et entrepreneuriales. Sans eux, les succès économiques enregistrés jusqu’à présent ne se seraient certainement pas matérialisés. Avant tout, il est important que nous ne dépendions plus seulement d’une seule ressource énergétique, le pétrole dans le cas du Nigeria, et que nous nous diversifiions dans les énergies renouvelables du point de vue de la politique énergétique.


Pourquoi la construction de raffineries de pétrole au Nigeria a échoué jusqu’à présent et pourquoi le gouvernement nigérian veut se diversifier dans d’autres sources d’énergie.

Le problème permanent de la production pétrolière nigériane est le fait que les compagnies pétrolières et les raffineries de pétrole ont besoin de prix plus élevés pour le pétrole (et le gaz naturel) afin de rendre le traitement du pétrole plus attrayant et de brûler une partie des quantités qui pourraient autrement être utilisées non seulement sans avoir eu recours à ces restes. Malheureusement, le prix ne justifie pas encore une utilisation efficace des énormes quantités de pétrole produites. Il y a cependant déjà beaucoup de clients potentiels que les quantités de production de pétrole dans le sud du Nigeria ont été traitées aux clients pour les amener, la logistique est donc un point secondaire, malgré les distances gigantesques dans le pays même. Des plans sont également élaborés pour construire de plus petits terminaux de gaz liquide dans le sud du pays, qui serviront à importer du gaz naturel au Nigeria, entre autres des Etats-Unis. Dans quelle mesure il s’agit d’une solution à long terme, également du point de vue que le Nigeria a un combustible fossile, doit encore être expliqué plus précisément.


L’énergie solaire a le potentiel de répondre aux besoins en électricité du Nigeria, principalement en raison de sa situation géographique favorable près de l’équateur.

Le gouvernement nigérian est bien conscient que l’énergie solaire est une source d’énergie idéale pour l’approvisionnement énergétique de la population, et en particulier dans les régions plus décentralisées dans le nord du pays peut être utilisé. L’utilisation de l’énergie solaire ne nécessite pas nécessairement un réseau à haute tension contrôlé de manière centralisée, ce qui entraînerait des coûts énormes, que les prix de l’électricité nigérians ne donnent pas encore. Néanmoins, il existe un énorme potentiel d’approvisionnement en électricité pour la population, car la majorité de la population n’est pas raccordée au réseau électrique. Une partie de la population reçoit illégalement de l’électricité, ce qui augmente encore le prix de l’électricité pour les clients finaux, qui investissent également indirectement dans l’expansion du réseau électrique.


L’incinération des déchets est un autre moyen lucratif de produire de l’électricité.

L’incinération des déchets est un autre potentiel insoupçonné de production d’énergie. En théorie, toute la ville peut être alimentée en électricité à partir des déchets ménagers générés par la ville de Lagos. Il est actuellement prévu de construire des usines d’incinération des déchets dans les grands centres urbains, en particulier à Lagos.

Leave a Reply